RSS

Publication du '2019' 'novembre'

Pourquoi Petit Fantôme ne participe pas au Black Friday

Petit Fantôme Black FridayCouches lavables, coupes menstruelles, serviettes hygiéniques lavables, sacs de course réutilisables … Tous ces produits sont intemporels et ont une longue durée de vie. La durabilité est incompatible avec la volatilité des promotions temporaires.  C’est pour cette raison que Petit Fantôme ne participera pas au Black Friday qui aura lieu à la fin du mois.

Tous ceux qui connaissent Petit Fantôme savent que nous avons des principes, que nous défendonsaussi fermement que possible. Lorsque nous avons lancé il y a neuf ans notre site néerlandophone Klein Spook, nous sommes partis de la conviction qu’un maximum de gens devraient utiliser des couches lavables. Et qu’il faut diffuser le message qu’il existe une alternative écologique au jetable. Notre but n’était pas d’appâter les gens sur notre site Internet avec une réduction et de doper ainsi nos ventes.

Il va de soi que Petit Fantôme accorde de temps en temps des réductions, mais alors surtout à ceux qui démontrent leur engagement envers la société en soutenant une association œuvrant à un monde meilleur, ou pour récompenser ceux qui ont loué un paquet de couches lavables pour les tester.

Nous sommes intimement convaincus que toutes ces initiatives venues de l’étranger comme le Black Friday, Boxing Day ou autres promotions éphémères ont pour unique objectif d’inciter les gens à dépenser, mais certainement pas d’acheter de façon raisonnée ou de faire des économies.

Admettons-le : chaque année, nous nous réinterrogeons quant à la bonne approche. Nous entendons des collègues dire qu’ils gagnent l’équivalent de la moitié du chiffre d’affaires d’un mois (voire plus) rien que pendant le week-end du Black Friday. C’est très tentant, mais cette année encore, nous passons notre tour.  Nous préférons investir les pourcentages que nous n’offrons pas à l’occasion du Black Friday dans l’organisation de séances d’information supplémentaires, dans les conseils aux jeunes parents et la résolution de problèmes éventuels. Cela nous procure une plus grande satisfaction qu’un pic temporaire dans nos chiffres de vente.  

Photo : www.nimsa.be

 

 

José de Petit Fantôme : « Nous n’avons qu’une terre et nous l’épuisons beaucoup trop vite. »

José - Petit FantômeJosé est le co-fondateur de Petit Fantôme, associé à Elisabeth.

Mon nom : José Delameilleure et je suis le papa de Leander (°1990), Mala (°1992), Flo (°1995) Warren (°2006) et Renée (°2009).

Pourquoi le durable ? Parce que nous n’avons qu’une terre et que nous sommes en train de l’épuiser beaucoup trop vite. Pour être honnête, je n’ai eu cette prise de conscience que relativement tard. Avec mes trois premiers enfants, il n’était pas question de couches lavables.

Quand avez-vous commencé à utiliser du lavable et quels types de couche utilisez-vous ? Nous avons utilisé des couches lavables pour Warren et Renée et avons été immédiatement conquis. Personnellement, c’est la couche à nouer que je préfère.

Pourquoi Petit Fantôme ? Nous avons lancé Petit Fantôme dans le but d’aider d’autres personnes à réduire leur empreinte écologique. Et je suis très fier de ce que Elisabeth et moi avons réalisé avec Petit Fantôme depuis 2011.

 

Elisabeth, propriétaire de Petit Fantôme : choquée par l’énorme quantité de déchets engendrée par notre fils

Elisabeth - Petit FantômeElisabeth est la co-fondatrice de Petit Fantôme, associée à José

Mon nom : Elisabeth De Vos. Je suis la maman de Warren (°2006) et Renée (°2009).

Pourquoi le durable ? Notre monde est trop précieux que pour le laisser courir à sa perte. Nous devons faire tout notre possible pour veiller à ce que nos enfants puissent encore vivre sur une belle planète.

Quand avez-vous commencé à utiliser du lavable et quels types de couche utilisez-vous ? Après la naissance de Warren, José et moi avons été choqués par l’énorme quantité de déchets engendrée par ce petit bout d’homme : 1 sac poubelle par semaine de Pampers puants. Nous avons alors commandé une série de 30 couches à nouer et n’avons plus utilisé que celles-ci sur Warren. Quand cela a été au tour de Renée d’être dans les couches, nous avons démarré Petit Fantôme et avons donc eu la possibilité de tester un grand nombre de couches mais la couche à nouer restait notre produit préféré.

Pourquoi avoir lancé Petit Fantôme ? Nous avons d’abord commencé par donner des informations et des conseils au MilieuAdviesWinkel ici à Gand. Ce qui a commencé comme une activité complémentaire est très vite devenu un travail à plein temps. D’une part, parce que nous sommes motivés à faire connaître cette incroyable alternative aux couches jetables, d’autre part parce que nous aimons rencontrer de jeunes parents qui, tout comme nous, sont soucieux du monde dans lequel vivront nos enfants.   

 

Plutôt investir dans les conseils ou les prix bas ? Le choix est vite fait

Klein Spook Disana

« Nos produits ne se prêtent pas aux systèmes de bonus, comme les actions ‘3 pour le prix de 2’ ou les soldes à l’occasion du Black Friday. Nos articles sont tout simplement trop qualitatifs que pour être bradés. » Les produits en laine de Disana nous procurent d’office un sentiment de réconfort, mais le courrier que nous avons reçu suite à une livraison récente nous a aussi réchauffé le cœur. En étant vendus au rabais, les produits durables n’ont pas le respect qu’ils méritent.

Les produits de Disana et de bon nombre d’autres fournisseurs sont fabriqués avec passion, à partir des meilleurs matériaux et par de la main-d’œuvre locale. C’est ce qui fait toute la valeur de ces couches et accessoires. Les articles que nous proposons ne déclenchent pas des achats impulsifs. Ils nécessitent en effet des conseils. Ceux-ci peuvent prendre de nombreuses formes : les textes sur notre site Internet, les e-mails avec des questions auxquelles nous répondons de façon systématique, les dizaines de séances d’information organisées par nos conseillères chaque année. Nous rejoignons également Disana sur ce point : « Les clients sont séduits par des conseils d’expert, une bonne présentation des produits et un bel aménagement du magasin ou un webshop attrayant. »

Vous vous en doutez déjà : cette année, il n’y aura à nouveau aucune action ‘Black Friday’ ou ‘Boxing Day’ et pas de soldes de fin d’année chez Petit Fantôme. Même si nous savons que ce faisant nous prenons des risques d’un point de vue commercial. Nous sommes convaincus que ce type d’actions visent avant tout à faire acheter aux gens le plus de choses possible. Pour notre part, nous voulons justement que nos clients n’achètent que ce dont ils ont besoin, et rien de plus.

Sachez qu’il y a toujours une victime des prix bas : de la viande bon marché s’accompagne de souffrance animale, des légumes bon marché mettent le couteau sur la gorge de l’agriculteur, des vêtements bon marché entretiennent les mauvaises conditions de travail dans les ateliers de misère dans les pays en développement. Nous ne souhaitons pas contribuer à faire perdurer ce type d’abus.